Que se passe-t-il chez Ronnie Scotts ?

Sylvain

Au cœur du quartier animé de Soho à Londres se trouve un véritable joyau du monde du jazz : le Ronnie Scott's Jazz Club. Ce lieu emblématique est la Mecque des mélomanes et des amateurs de jazz depuis plus de six décennies, gagnant la réputation d'être l'un des clubs de jazz les plus prestigieux et les plus influents au monde. Sa riche histoire est tissée dans le tissu de la riche tapisserie culturelle de Londres.

Les origines du Ronnie Scott's Jazz Club remontent à 1959, lorsque le saxophoniste Ronnie Scott et son partenaire commercial, Pete King, ont ouvert les portes de leur modeste club au sous-sol de Gerrard Street. Ce qui a commencé comme une humble entreprise s'est rapidement transformé en une institution légendaire, attirant les meilleurs talents du jazz du monde entier. L'atmosphère intime du club, son acoustique impeccable et son engagement inébranlable à présenter le meilleur du jazz ont créé une expérience sans précédent tant pour les artistes que pour le public.

Tout au long de son illustre histoire, le Jazz Club de Ronnie Scott a accueilli certains des noms les plus emblématiques du jazz. Des légendaires Miles Davis et Dizzy Gillespie aux virtuoses des temps modernes comme Wynton Marsalis et Esperanza Spalding, la scène du club a été honorée par un véritable who's who du monde du jazz. Chaque représentation a été une expérience unique et inoubliable, le cadre intimiste du club permettant une connexion profonde entre les artistes et leur public.

Au-delà de son rôle de salle de jazz de premier plan, le Jazz Club de Ronnie Scott a également servi de terreau pour les talents émergents. De nombreux musiciens en herbe ont eu l'occasion de perfectionner leur art sur la scène sacrée du club, bénéficiant des conseils et du mentorat de vétérans chevronnés. Cet engagement à favoriser la prochaine génération de grands noms du jazz a assuré la vitalité et la pertinence continues du genre dans un paysage musical en constante évolution.

Aujourd'hui, le Jazz Club de Ronnie Scott constitue toujours un monument vivant de l'esprit éternel du jazz, avec un héritage qui s'étend bien au-delà des limites de ses murs. En entrant chez Ronnie Scott, vous trouverez deux scènes. La scène principale offre une expérience intime et immersive, avec des spectacles répartis sur deux séances. Les premières portes du spectacle ouvrent à 17h30 pour un début à 18h30, tandis que la deuxième maison accueille les invités à 20h30 pour une représentation à 21h15. Les lundis et mardis, il y a une seule maison dont les portes ouvrent à 18h pour un départ à 19h30. Le dimanche est un régal, avec des portes ouvrant à 12h et 18h30 pour un spectacle unique.

Au-delà de la scène principale, Ronnie Scott's propose un large éventail d'expériences. Upstairs @ Ronnie's est un paradis pour les mélomanes, présentant les meilleurs chanteurs et instrumentistes émergents de la scène londonienne. Ici, les clients peuvent s'adonner à une variété de genres, du jazz et de la samba aux rythmes de la Nouvelle-Orléans et afro-cubains, créant une atmosphère vibrante et éclectique. Pour ceux qui recherchent une aventure nocturne, le légendaire Late Late Show, qui se déroule du mercredi au samedi, est le billet le plus prisé de la ville. Organisée par certains des artistes et stars les plus cool de Londres, cette destination après le dîner offre une expérience électrisante de 23 h 15 à 3 heures du matin, avec des billets ne coûtant que 12 £ à l'avance et 12 à 25 £ à la porte.

Le mois de mai au Ronnie Scott's Jazz Club promet une programmation exceptionnelle d'artistes de classe mondiale et des performances captivantes. Ce soir, l'interprète de jazz traditionnel Camille Thurman fera ses débuts à Londres, mettant en valeur ses remarquables talents de chanteuse, flûtiste et saxophoniste ténor. Accompagné du célèbre batteur Darrell Green et d'un groupe comprenant le trompettiste Wallace Roney, Jr., cette performance sera certainement un moment fort.(4) Plus tard cette semaine, le célèbre guitariste de jazz Mike Stern présente un projet riche en fusion, mettant en valeur la maîtrise de la double guitare avec Leni Stern et avec le célèbre saxophoniste Bob Franceschini, soutenu par la section rythmique dynamique du bassiste Hadrien Feraud et du batteur Dennis Chambers.

Le Julian Siegel Quartet, dirigé par le saxophoniste et compositeur Julian Siegel, lauréat du BBC Jazz Award, montera sur scène le vendredi 17 mai. Aux côtés de certaines des voix les plus distinctives de cette génération, dont le pianiste Liam Noble, le batteur Gene Calderazzo et le bassiste Oli Hayhurst, ce quatuor promet une performance passionnante et puissante. Le dimanche 19 mai, Salena Jones, figure centrale de la scène jazz britannique depuis plus de cinq décennies, montera sur scène. Ayant partagé la vedette avec des légendes comme Louis Armstrong, Hank Jones et Sarah Vaughan, la performance de Jones témoigne de son talent artistique durable et de sa contribution au monde du jazz.

Scène principale de Ronnie Scotts | Photo de Carl Hyde

La fin du mois de mai amène un talent encore plus exceptionnel chez Ronnie Scott. Bill Evans & the Vansband All Stars, avec le saxophoniste Bill Evans, le claviériste John Medeski, le bassiste Felix Pastorius et le batteur Keith Carlock, promettent une collaboration unique et très attendue. Le 22 mai, le célèbre leader et batteur de big band Ed Richardson s'associe au chanteur lauréat d'un Grammy Kurt Elling, salué comme un « Sinatra aux super pouvoirs » par The Guardian, pour une performance captivante mettant en vedette des pièces de la collection d'Elling. Le mois se termine avec les performances du pianiste virtuose Joe Webb, de la chanteuse acclamée Jane Monheit et de la chanteuse sud-africaine Tutu Puoane, qui présentera son répertoire original et lumineux inspiré de la poésie de Lebogang Mashile.

Vous trouverez ci-dessous notre sélection de concerts qui, à notre avis, sont des incontournables pour le reste du mois de mai. Plus d’informations et des billets peuvent être trouvés ici sur le site Web des sites.

Ce soir, samedi 11 mai, 20h30
Camille Thurman

35,00 £ – 50,00 £

L'interprète de la tradition jazz Camille Thurman, réputée pour ses talents de chant, de flûte et de sax ténor, devrait faire ses débuts à Londres. Elle s'est associée au batteur new-yorkais Darrell Green pour former un groupe qui comprend le vénéré trompettiste Wallace Roney, Jr.

Mercredi 15 et jeudi 16 mai, 17h30 et 20h30
Groupe Mike Stern

40,00 £ – 60,00 £

Le célèbre guitariste de jazz Mike Stern présente un projet riche en fusion, mettant en valeur la maîtrise de la double guitare avec Leni Stern et amélioré par le célèbre saxophoniste Bob Franceschini. Le duo dynamique composé du bassiste Hadrien Feraud et du batteur Dennis Chambers soutient la musique.

Vendredi 17 mai, 17h30
Quatuor Julian Siegel

35,00 £ – 50,00 £

Avec le Julian Siegel Quartet, le saxophoniste et compositeur Julian Siegel, lauréat du BBC Jazz Award, peut être entendu aux côtés de certaines des voix les plus distinctives de cette génération, notamment le pianiste Liam Noble, le batteur Gene Calderazzo et le bassiste Oli Hayhurst. Incontestablement l’un des quatuors de jazz les plus excitants et les plus puissants du Royaume-Uni.

Dimanche 19 mai, 12h00
Salena Jones

15,00 £ – 25,00 £

Au cours des cinq dernières décennies, Salena a été une figure centrale de la scène jazz britannique. En 1965, elle a été réservée pour la première fois chez Ronnie Scott pour deux semaines, mais la réaction du public a été telle qu'elle a été retenue pendant une autre semaine, puis une autre, pour finalement apparaître pendant sept semaines consécutives – toujours un record après tout ce temps. . Salena a chanté avec Louis Armstrong, Hank Jones, Ray Brown, Sarah Vaughan, Antonio Carlos Jobim, le BBC Big Band et le Royal Philharmonic Orchestra, allant ainsi au-delà du jazz. Elle a réalisé quarante-trois albums solo et vingt-deux singles depuis la sortie de son premier enregistrement en 1949.

Du lundi 20 mai au mardi 21 mai à 18h00
Bill Evans et les Vansband All Stars

45,00 £ – 65,00 £

Avec le saxophoniste Bill Evans, le claviériste John Medeski, le bassiste Felix Pastorius et le batteur Keith Carlock. Bill Evans : « Nous avons tous joué ensemble dans différents projets au fil des années, et nous sommes très excités d'être enfin sur la même scène ensemble, en tant que groupe, pour faire de la musique. Nous parlons de cette combinaison de musiciens depuis des années et ça arrive enfin !

Mercredi 22 mai, 17h30 et 20h30
Ed Richardson Big Band avec l'invité spécial Kurt Elling

60,00 £ – 80,00 £

Le célèbre leader et batteur de big band Ed Richardson et le chanteur lauréat d'un Grammy Kurt Elling unissent leurs forces pour une performance mettant en vedette des pièces de la collection d'Elling, arrangées par Bob Mintzer et Michael Abene. Considéré comme un « Sinatra doté de super pouvoirs » par The Guardian, Elling a collaboré avec divers artistes, dont Branford Marsalis et Danilo Perez, et des groupes comme The Bob Mintzer Big Band. Richardson, un éminent batteur de jazz britannique, se produit fréquemment au Ronnie Scott's Club et a partagé la scène avec des artistes tels que Noel Gallagher et Van Morrison.

mardi 28 mai, 18h
Joe Webb Trio

25,00 £ – 40,00 £

Joe Webb présente le nouvel EP 'Collblanc'. Accompagné de Will Sach à la basse et de Sam Jesson à la batterie, « Collblanc » symbolise sa nouvelle exploration sonore. Virtuose avant-gardiste rayonnant d’une énergie illimitée, Webb redéfinit la fusion du piano jazz conventionnel et moderne et est influencé par des grands du jazz comme Fats Waller, Art Tatum, Oscar Peterson et Teddy Wilson.

Mercredi 29 mai, 17h30 et 20h30
Jeanne Monheit

40,00 £ – 60,00 £

Jane Monheit, une chanteuse de jazz acclamée, est célèbre pour son interprétation du Great American Songbook. Sa carrière s'enorgueillit d'une pléthore d'albums solo, de récompenses et de plus de 20 ans de tournées internationales. Elle a collaboré avec des légendes du jazz comme Tommy Flanagan, Ron Carter, Kenny Barron et d'autres, gagnant une reconnaissance grâce à sa deuxième place au concours Thelonious Monk à seulement 22 ans.

Jeudi 30 mai, 17h30
Tutu Puoane

35,00 £ – 50,00 £

Pendant un peu moins d’une décennie, la chanteuse sud-africaine Tutu Puoane se promenait avec sous le bras le recueil de poésie In A Ribbon Of Rhythm de son compatriote Lebogang Mashile. Ses poèmes l’ont profondément impressionnée et chaque fois qu’elle les lisait, elle entendait de la musique. Avec le pianiste belge Ewout Pierreux, elle a écrit une multitude de nouvelles chansons basées sur certaines de ses préférées de la collection de Mashile. Le résultat est un répertoire original et éclatant, qui sonne comme son propre mélange d'écriture-compositrice-interprète, de jazz et de soul.

Vendredi 31 mai – samedi 1er juin, 17h30 et 20h30
José James présent 1978

45,00 £ – 60,00 £

Le projet de James de 1978 combine l'amour profond du chanteur américain pour le jazz et le hip-hop avec des clins d'œil à l'écriture et à la production des héros du R&B Quincy Jones, Michael Jackson et Leon Ware. «J'ai eu une séance d'écriture avec Leon Ware en 2009 à Los Angeles, dans sa maison de Marina Del Rey. Il en a lancé un et nous avons parlé pendant des heures de jazz, de Motown et de Marvin. À un moment donné, alors qu'il travaillait sur une chanson, il a dit « tu me rappelles ». Cela est resté avec moi. Bien sûr, je lui ai posé un million de questions car « I Want You » est mon album préféré de tous les temps. Je voulais que 1978 donne l’impression que lui et J Dilla avaient fait un album pour moi.

Rencontrez Sylvain, l'âme derrière Version Standard.

En tant que fondateur et éditeur en chef, Sylvain inspire et guide l'équipe avec une passion indéfectible pour le jazz. Ses contributions reflètent une vision claire et déterminée pour un média qui encourage l'appréciation, la découverte, et le respect des traditions du jazz. Sa connaissance profonde du genre et son dévouement à la culture du jazz l'ont amené à créer Version Standard en 2020, combler une lacune dans le paysage numérique et offrir aux amateurs du jazz une plateforme inclusive et exhaustive.